Informations CAJ - début 2016

Informations CAJ

Événement CAJ : colloque sous la présidence de monsieur Jean-Yves LE DRIAN, ministre de la Défense, REPORTÉ au 18 mai 2016, en présence du Ministre : « Armées-jeunesse : Vivre la Défense ! » La défense s’engage pour les jeunes .

Informations défense

Réserve :

Le parrainage citoyen met en scène la jeunesse Française en passe de se faire recenser et la réserve militaire. Il s’inscrit dans le respect du parcours de citoyenneté des jeunes qui débute par le recensement et se poursuit par l’enseignement de défense dispensé en classe de 3e et de 1re par l’éducation nationale et la journée défense et de citoyenneté (JDC). Il est actif tout au long du parcours de citoyenneté et prend fin officiellement au lendemain de la JDC.

Initié en 2015 par le correspondant national de la réserve pour les actions jeunesse et égalité des chances (CNRJ), le parrainage a pour but premier de permettre aux jeunes volontaires d’accéder au statut de citoyen avec l’aide d’une personne étrangère au traditionnel cercle familial ou amical.

Il est initié par deux entretiens, se déroulant en mairie, au cours desquels le parrain aborde les thèmes relatifs à la citoyenneté : place, rôle, devoirs et droits du citoyen et présente la défense et la réserve militaire.

Il se concrétise par la remise officielle des attestations de recensement à l’occasion d’une cérémonie présidée par le maire, en présence des familles des filleuls, des directeurs d’établissements dans lesquels sont scolarisés les filleuls nouvellement recensés, des professeurs en charge de l’enseignement défense, des associations locales de réservistes et des autorités civiles et militaires locales. Il se poursuit au gré des relations établies entre parrain et filleuls.

Les objectifs sont :

  1. D’instituer une action novatrice et pérenne dans le cadre du lien entre les armées et la société civile
  2. De participer activement à la formation à l’esprit de défense des jeunes
  3. De promouvoir l’engagement citoyen et de sensibiliser à la réserve militaire
  4. De concourir à l’affirmation d’appartenance à une communauté nationale
  5. De confirmer la pertinence du parcours de citoyenneté.

Adossé à la journée nationale du réserviste (JNR), ce dispositif a été mis en œuvre pour la première fois en 2015 dans les vingt arrondissements de la ville de Paris. En 2016, il sera étendu à l’ensemble des villes de stationnement des délégués militaires départementaux (103 villes) où dans chacune d’elles, vingt réservistes parraineront quarante jeunes français (vingt filles et vingt garçons), l’objectif étant en 2017 de le décliner sur l’ensemble des communes où réside au moins un réserviste.

Initié en 2015 par le correspondant national de la réserve pour les actions jeunesse et égalité des chances (CNRJ), le prix réserve jeunesse a pour but de mettre à l’honneur les actions menées par des réservistes au profit de la jeunesse française dans le cadre de l’enseignement de Défense.

Le prix réserve jeunesse est régi par une note d’organisation annuelle diffusée en novembre. Les réservistes sont invités à déposer un dossier de candidature dans lequel ils présentent leurs actions. Un jury composé de l’ensemble des délégués aux réserves, du secrétaire général du conseil supérieur de la réserve et du délégué ministériel à la jeunesse et à l’égalité des chances distingue, annuellement, une action individuelle et une action collective. Les lauréats se voient remettre un trophée par le ministre de la Défense à l’occasion d’une cérémonie se déroulant le jour de la JNR.

Ils ont eu l’idée et vous la livrent…

Ci-dessous, des exemples d’actions menées par des réservistes au profit des jeunes avec une fiche explicative pour chaque activité.

  1. Stage « cadet » : la réserve citoyenne de la gendarmerie de Haute-Savoie a expérimenté pour la première fois au sein même de ses rangs une section « cadet » réservée aux jeunes âgés de 15 à 18 ans.
  2. Le devoir de mémoire : à l’initiative de la délégation militaire de la Manche, trente-six lycéens de Cherbourg ont découvert le cimetière américain de Saint-James à la veille des cérémonies du Mémorial Day.
  3. De la mémoire locale à l’histoire : le secteur de Saint-Mihiel offrant aux élèves des écoles la meilleure illustration visible en Meuse de ce que fut la guerre des tranchées, ils ont pu, au contact de tous ces vestiges intacts, construire des savoirs et conforter les connaissances acquises en classe sur le premier conflit mondial.
  4. Soirée citoyenne au profit des jeunes recensés : une quarantaine de personnes ont répondu à l’appel de l’adjointe au maire en charge de la démocratie locale et de la citoyenneté, également commandant de réserve citoyenne. Des jeunes Chartrains, pour la plupart recensés au cours de l’année, étaient réunis au salon Marceau de l’Hôtel de ville pour la soirée citoyenne.
  5. Cérémonie d’hommage national : la première bataille de la Marne est l’un des événements marquants de la Grande Guerre des Français. Un important dispositif pédagogique a été mis en œuvre afin d’associer des jeunes élèves aux différentes étapes de cette journée commémorative.
  6. Rencontre au sein d’un établissement scolaire : un professeur d’histoire-géographie a organisé une présentation de la défense et de ses métiers aux lycéens en classe de première et terminale.
  7. Tous unis pour la cité : parce qu’un étudiant est avant tout un potentiel de générosité, de dynamisme et de talents ne demandant qu’à être valorisé au service de la cité.

Actualités DICoD

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)